La justice américaine met un coup d’arrêt à Google

Mardi dernier, soit le 22 mars, la justice américaine a décidé d’interdire le projet de Google de mettre tout le savoir en ligne via la numérisation de tous les livres, en rejetant l’accord qui avait été conclu en 2008 par Google et des auteurs ainsi que des éditeurs américains. En fait, cet outil aurait permis aux internautes moyennant un frais d’accéder à ces ouvrages. Les frais payés auraient été distribués dans un « fond de droit du livre ». L’idée au départ semble très intéressante, car cela aurait permis de retrouver des livres difficiles d’obtention ou encore d’éviter les déplacements dans les librairies. Par contre, le juge soulevait que Google ne devait pas être récompensé pour avoir tout simplement copié à grande échelle des œuvres. De plus, en acceptant l’accord Google aurait créé son monopole, car cette entreprise aurait été la seule à avoir ces documents. Bref, je suis entièrement d’accord avec la décision du juge, car Google se croit parfois tout permis, donc cela calmera peut-être leur désir de pouvoir qui les pousse à aller dans les limites acceptables.

Voici le lien pour lire l’article: http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/internet/201103/22/01-4382058-la-justice-met-un-coup-darret-a-la-bibliotheque-universelle-de-google.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_boitePourAccueilCbp_10209_accueil_POS1

Advertisements

About travailsio

Équipe de: -Donna Vigneault -Cristina Bourque -Alexandre N'goran
This entry was posted in Uncategorized and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s